• Liens utiles sponsorisés

À quoi correspond le code couleur des fils électriques ?

Vous avez forcément remarqué qu'une installation électrique se compose de différents fils colorés. Évidemment, il semble peu probable que ces couleurs soient choisies pour des considérations esthétiques. Mais alors pourquoi toutes ces couleurs différentes pour habiller vos câbles électriques ? Comment s'y retrouver entre les fils rouge, vert, bleu, mauve ou orange ? Nous faisons le point pour vous.

Partager cet article

Un fil électrique, ça sert à quoi ?

Un fil ou un câble électrique est un conducteur de courant en cuivre recouvert d'une gaine de plastique coloré. Ce sont les fils électriques qui transportent le courant dans toute votre habitation et qui permettent à vos appareils de fonctionner.

Or, le courant électrique est potentiellement dangereux pour vous. La nouvelle norme électrique sert justement à vous prémunir contre tout danger. C'est pourquoi elle a formalisé l'utilisation de couleurs précises autour des fils électriques afin de vous éviter de vous électroculter.

La norme NF C 15-100

La norme NF C 15-100 est la référence, en France, en matière de normes électriques. Elle réglemente notamment l'utilisation des conducteurs et formalise un code couleur qui vous permet de vous y retrouver lorsque vous voulez entreprendre de menus travaux d'électricité.

Le code couleur des fils électriques

Il existe trois types de conducteurs, qui ne jouent pas le même rôle dans votre installation électrique :

  1. la phase, qui est le conducteur par lequel le courant arrive dans votre appareil,
  2. le neutre, qui répartit le courant,
  3. la terre, qui envoie le surplus de courant dans la terre afin d'éviter court-circuits et électrocutions.

La norme française en vigueur vous permet de reconnaître d'un seul coup d'oeil les fils dans votre installation et leur utilité.

  1. le bleu clair indique le conducteur neutre,
  2. le vert, ou jaune et vert, indique le conducteur de protection (le fil relié à la terre),
  3. les autres couleurs indiquent un conducteur de phase, c'est à dire un fil électrique potentiellement porteur de courant donc dangereux. La norme actuelle conseille particulièrement le rouge (ou le noir) pour symboliser plus fortement le danger.

Notez que les installations électriques anciennes (c'est à dire avant 1970) ne suivent pas les couleurs de la nouvelle norme. Il s'agit donc d'être prudent ! En effet, le blanc était auparavant utilisé autour des conducteurs neutres, et le gris était l'ancienne couleur réglementaire pour désigner la terre. Ces deux couleurs sont donc tout simplement interdites dans la nouvelle norme afin d'éviter toute confusion.

En outre, n'oubliez pas que cette réglementation est spécifiquement française. Le code couleur des fils électriques sera donc différent dans un autre pays.

Nos conseils

  • L'électricité est un domaine du bricolage qui peut être particulièrement dangereux. C'est pourquoi il est important de ne pas vous lancer à l'aveuglette. En cas de doute par rapport aux couleurs de vos fils électriques, n'hésitez pas à faire appel à un électricien afin d'assurer votre sécurité. Un professionnel possède en effet un équipement adapté pour tester les conducteurs et connaître leur nature.
  • Enfin, nous ne le répéterons jamais assez, mais tous vos raccordements électriques doivent évidemment être réalisés hors tension !
  • Liens utiles sponsorisés